mardi 7 juin 2016

Les allergies saisonnières

Les allergies saisonnières 




   
Les allergies saisonnières 
Le printemps est là, les fleurs et le pollen aussi, et là les allergies commencent. L'aromathérapie va vous aider à combattre cet inconfort de vie. 
Le nez qui coule, qui est bouché, les éternuements, les yeux et le nez qui démangent, ne sont pas du tout agréables. Cela peut sembler banal pour certains mais présente un réel ennui pour la plupart des gens.  
Dès la fin de l’hiver on est envahi par des publicités de médicaments qui nous disent comment nous protéger contre tous ces symptômes. Mais est ce qu’on a envie d’avaler toutes ces molécules avec leurs effets secondaires? 
En aromathérapie, des solutions vous sont proposées et l’huile essentielle incontournable pour combattre les allergies est l’estragon.  
L'huile essentielle d'estragon : antihistaminique naturel

L’huile essentielle d’estragon est extraite des sommités fleuries de la plante d’estragon. Elle a pour propriétés principales une action antispasmodique et carminative. Mais sa particularité vient de 
son action antiallergique qui permet de lutter efficacement contre les allergies respiratoires. 
Elle ne présente aucune contre-indication connue mais on l'évitera néanmoins pendant les 3 premiers mois de grossesse. 
Elle peut s'appliquer pure (risque d'irritation) ou diluée. On l'utilise en interne, en onction, dans le diffuseur, en inhalation. Lors d'un traitement 2 ou 3 voie d'administration (orale, onction et diffuseur).  

 En pratique  

Le reflexe à avoir dès la fin de l’hiver est de prendre par voie orale 2 à 5 gouttes d’huile essentielle d’estragon 3 fois par jour. On fait cette cure pendant 3 semaines suivie d’une pause d’au moins une semaine avant de reprendre.  
 3 gouttes d’huile essentielle d’estragon dans un ¼ de cuillère à thé d’huile végétale.  


mélange d'huiles essentielles 
 Formule plus élaborée en onction (tirée du livre de Danièle Festy : ma bible des huiles essentielles). Mélangez : 
 HE Estragon : 5 gouttes 
 HE niaouli : 5 gouttes 
 HE camomille romaine : 2 gouttes 
 HV calophylle : 1 cuillère à soupe 
Appliquez ce mélange sur les sinus, le thorax, le haut du dos, 2 à 3 fois par jour pendant 3 à 6 jours en évitant les yeux.   

Dans le diffuseur on peut associer à l'huile essentielle d'estragon, celle d'eucalyptus radiata et de l'essence de citron. 

2 commentaires:

  1. Coucou Rokia ;-)
    Tu dis prendre He d'estragon dans de l'huile végétale ...c'est en interne ? à avaler ?
    car le mélange de D.Festy est plutôt pour la peau
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. salut patricia,
      la 1ère formule avec l'he d'estragon uniquement est à prendre en interne. La formule de danièle festy est en application sur la peau et je le mentionne : appliquez sur les sinus, le thorax ...
      Merci

      Supprimer