jeudi 21 janvier 2016

Un savon pour tout à l'heure*


Tout d’abord je ne saurais écrire mon premier article de l’an 2016, sans souhaiter une merveilleuse et naturelle année à toutes et à tous. J’espère que cette année sera celle de la santé et du bien-être au naturel pour nos cœurs et nos corps.
J’ai mis du temps à écrire cet article (un mois depuis le dernier que j’ai publié) car j’étais dans mon laboratoire, ou plutôt dans mes fourneauxJ. J’avoue tout de même que les idées se bousculent tellement dans ma petite cabosse de tête que j’ai parfois l’embarras du choix sur le sujet d’un article. À trop réfléchir et chercher, on ne produit parfois rien.
Bref, pour en venir au sujet du jour, c’est l’histoire de ma rencontre avec la méthode ITMHP (In The Mold Hot Process = Procédé de saponification à chaud fait dans le moule). En effet, depuis environ 3 années que je fais des savons solides, j’ai toujours utilisé la méthode de saponification à froid avec un séchage du savon de 4 semaines au moins. La méthode de cuisson à chaud, je l’utilisais uniquement pour les savons à la glycérine et les savons à base d’hydroxyde de potassium.
Ces dernières semaines après quelques lectures et échanges avec des expertes et passionnées du savon j’en ai appris tout un rayon. Et si j’ai décidé de m’y essayer c’est parce que j’ai vu en cette méthode de saponification  à chaud une manière d’avoir des savons utilisables plus rapidement. Personnellement je ne trouve pas que ce soit vraiment une méthode à chaud quand on travaille à 60° Celsius environ. Je dirai plutôt que c’est une saponification à température tiède. Et en plus dans la saponification à froid lors de la cure de 24-48h, le savon peut atteindre des températures élevées. Le deuxième élément est la réduction d’eau. Dans cette méthode, la quantité d’eau est diminuée d’environ 40% ce qui fait que le savon en contient moins et n’a pas besoin de trop de temps pour sécher.
Pour un premier essai, j’utilise la recette de Michelle, qui est très simple avec 100% d’huile d’olive comme phase de gras (j’adore l’huile d’olive en savon J) .
500g Huile d'olive bio
96g Eau déminéralisée
64g Soude en perles (surgras de 5%) … vous trouverez la recette complète ici.
J’y ai ajouté de l’argile ghassoul, de la poudre de fleurs de lavande (juste pour le parfum et voir ce que ça donneraitJ) et des oxydes (zinc, jaune et bleu). Je mélange le tout comme il faut (comme dans la saponification à froid) et j’enfourne pour 2h de cuisson. Après je laisse le savon refroidir dans le four toute la nuit. Malheuseument la température minimale de mon four étant de 77°, mon savon a connu un effet volcan. Je me suis quand même demandée est-ce parce que ma pâte n’était pas très épaisse quand je l’ai enfournée en plus de la température du four ? Voici le résultat.

Savon avec la trace d'éruption 
Savon 100% olive avec trace d'éruption


Au bout du compte, j’ai obtenu un savon pas très beau mais appréciable ; il est ferme, mousse bien et le pH est de 8. Ce qui est excellent pour un usage immédiat si on le désire. 

Mais il est conseillé de le laisser sécher 1-2 semaines.

Savon du 2ème essai avec éruption
Savon avec poche d'air
Je fais un deuxième essai toujours avec la même recette de départ, en ajoutant uniquement de l’argile verte comme additif. Cette fois-ci je laisse entrouvrir la porte du four (sur suggestion de la belle Sabrina J) question de baisser la température du four. Mais encore même résultat, effet volcan et en plus il y a une poche d’air. 



Je me résigne donc à m’acheter un petit four de ce genre (sans le poulet malheureusement)
Four grill-pain
Et c’est reparti pour de nouvelles expériences. Même recette avec ajout de couleurs (oxydes) et de poudre de noyaux d’abricot. Cette fois-ci la cuisson se fait à 60° (environ 60° car ce n’était pas marqué sur l’appareil, je l’ai donc déterminé). Et là c’est le succès. De belles barres de savons qui sentent bon, sont fermes et prêts à l’emploi.
Barres de savon 100% olive

Je remets ça mais cette fois si avec une recette que j’avais conçu pour un savon de Marseille modifié en saponification à froid.
488g Olive
130g beurre de Coco
32g beurre de Cacao
65g beurre de Karité
6g Cire d’abeille
130g Eau distillée (initialement 217g dans ma recette originale)
94g Soude
Vitamine E
Parfumé à la menthe verte 3ml et sapin 2ml ; au final on ne sent que la menthe.
Cette fois le succès est encore au rendez-vous. 

                    
Savon exfoliant avec poudre de noyau d'abricot
Savon de marseille (70% huile d'olive)

Je commence alors à refaire quelques recettes que j’avais, en réduisant la quantité d’eau et ça marche. Le seul bémol, la saponification ITHMP n’est pas faite pour des savons qui contiennent du sucre, miel, lait m’a-t-on dit. Hummm affaire à suivre …

*le titre est inspiré de l’article de Patsch et Michèle sur le blog de partage Potions et chaudrons

5 commentaires:

  1. Coucou ! c'est Patsch ...avec un "s" ...lol
    Bel article et ravie d'avoir pu t'inspirer :-)
    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oups j'ai écorché ton nom. ça mérite un dédommagement ;)
      merci pour ton commentaire. Et je n'ai pas fini de m'inspirer de tes savons :)
      Rokia

      Supprimer
  2. Ça semble vraiment intéressant fabriquer un savon de cette façon. Les ingrédients de la dernière version me plaisent particulièrement. Je n'ai jamais fait de savon, mais ça donne envie d'essayer. Si je l'essayais j'aurais envie de remplacer les Parfums par de la poudre d'orange. Est-ce faisable? Est-ce mieux de suivre un cours ou on peut tenter notre chance en suivant une recette?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Chantal,
      La poudre d'orange peut être ajoutée mais elle n'aura pas le même rôle que les huiles essentielles . Les huiles essentielles en plus de parfumer apportent beaucoup plus à nos recettes (propriétés thérapeutiques)
      si la recette est bien détaillée on peut prendre la chance de l'expérimenter. mais il est mieux de bien s'informer avant de commencer. Lecture ou cours l'essentiel est d'avoir les bonnes informations et un peu de pratique.

      Supprimer