mercredi 14 octobre 2015

Ma crème passe-partout




ma crème passe-partout 



Tout a commencé il y’a environ une (1) année et demi quand j’ai voulu faire une crème pour l’acné juvénile de ma fille. Je me suis posée quelques questions du genre comment vais-je la faire ? Ou encore de quoi ai-je besoin ? Alors j’ai cogité, j’ai cogité, mais pas trop car quand j’ai une idée en tête, j'ai intérêt à faire vite pour la concrétiser au risque de perdre mon enthousiasme face à la routine de la vie familiale. Je m'y lance donc. 
Je sais qu’une crème comprend une phase aqueuse et une huileuse et plein d’autres petits additifs qu’on peut lui ajouter pour la rendre meilleure. Mais avant tout,  il faut que je sélectionne bien mes ingrédients pour en tirer le meilleur. C’est pour le visage par conséquent la crème doit être à la fois douce, réparatrice et ne pas laisser de fini gras sur la peau.
Après une réflexion fructueuse voici à quoi j’ai abouti :
Phase de gras
-          Abricot 14g : éclat du visage
-          Coco extra vierge 2g : effet antibactérien et pour les peaux grasses
-          Huile de ricin 4g : humectant et antibactérien
-          Polawax 2,5g : pour l’onctuosité qu’il apporte aux crèmes
-          Olivem 2,5g : nourrissant pour la peau
-          Acide stéarique 5g : épaississant
Phase aqueuse
-           Hydrolat de romarin 30g : nettoyant cutané
-          Hydrolat de ciste 30g : cicatrisant, astreingente
-          Glycérine 8g : adoucissant et hydratant
-          Acide citrique : 1g
-          Sorbate de potassium : 0,5g
-          Teinture mère d’hydraste du Canada : 0,5g (environ 10 gouttes)
-          Huile essentielle de tea tree 30 gouttes : antibactérien

   Chaque phase est chauffée ( pour faire fondre et homogénéiser les ingrédients) et ramenée à une température d'environ 40 degrés celsius; c'est la méthode à froid ou saponification à froid

Résultat : j’ai obtenu une belle crème onctueuse, blanche et qui laisse une sensation douce sur la peau. Je suis généralement une perfectionniste notoire mais pour une fois j’étais contente du résultat.

Hi hi hi hi                           Youpi

Et là, la réflexion continue. Si j’ai une si belle crème, pourquoi ne pas l’utiliser à d’autres fins. Ce sera comme ma base neutre en quelque sorte. Avec ce qu’elle contient comme huiles végétales, je sais qu’elle sera bien pour la peau du corps, les paumes et même pour les cheveux avec quelques aménagements.
Allez on s’y met à nouveau. Réflexion …
Et qu’est ce que ça a donné :
Une nouvelle déclinaison de la crème. Cette fois la même formule mais avec 2% d’huiles essentielles : 45 gouttes de tea tree et 15 gouttes de palmarosa. La crème est efficace contre l’acné mais l’insatisfaite en moi refait surface et là je commence à trouver ma belle crème un peu trop épaisse, grasse. Voilà quoi quand on ne veut plus de son chien, on l’accuse d’avoir la rage. Et puis pourquoi pas rendons là un tout petit peu plus riche.
2ème version : changeons la phase aqueuse et les émulsifiants. Je recherche quelque chose de plus léger alors je remplace le polawax (qui donne des crèmes épaisses) par le BTMS ; voici ce que  ça donne :
Phase de gras
-          Abricot 14g : éclat du visage
-          Coco extra vierge 2g : effet antibactérien et pour les peaux grasses
-          Huile de ricin 4g : humectant et antibactérien
-          BTMS 3,5g : pour la legèreté qu’il apporte aux crèmes
-          Olivem 2,5g : nourrissant pour la peau
-          Acide stéarique 5g : épaississant
Phase aqueuse
-          Hydrolat de carotte 20g : régénératrice et anti pigmentaire
-          Hydrolat de ciste 10g : astreingente
-          Hydrolat de néroli 15g : anti ride
-          Gel d’aloes 15g : cicatrisant
-          Glycérine 8g : adoucissant et hydratant
-          Acide citrique : 1g
-          Sorbate de potassium : 0,5g
-          Teinture mère d’hydraste du Canada : 0,5g

Ajout après refroidissement des huiles essentielles : 

-          Huile essentielle de bois de Hô 10 gouttes: anti rides
-     Huile essentielle de céléri 10 gouttes : regénératrice de la peau et antipigmentaire
-          Huile essentielle de palmarosa 5gouttes : antiseptique, antifongique
-          Huile essentielle de tea tree 5 gouttes : antibactérien
Ma nouvelle crème peut aussi changer de visée, pourquoi pas? Avec ses nouveaux additifs, elle pourrait être bien pour une crème de nuit ou de jour, avec les différentes huiles essentielles. Et là une idée me vient ! Hummm un fond de teint liquide (je dirai plutôt semi-liquide) ; sinon pour ce qui veulent la qualifier c’est une crème BB. J’ajoute alors 5g du mélange ci-dessus dans 50g de ma crème n°2:
moulin à herbes 
-         2 c. à t. d’oxyde de zinc
-          1/8 c. à t. d’ argile blanche
-          1/8 c. à t. de sérécite
-          1/8 c. à t. d’oxyde de fer jaune
-          1/8 c. à t. d’oxyde fer brun
-        1/16 c. à t. d’oxyde de fer rouge 
On peut changer la teinte en jouant sur le choix des colorants pour l'adapter à sa couleur de peau et aussi ajouter quelques gouttes d'huile végétale dans la poudre pendant qu'on la mélange dans un mortier ou mieux dans un moulin à herbes. La mienne était faite pour une peau clair. En voici un exemple pour une peau de couleur plus foncée.  
crème BB 

Ha ha ha j’ai une belle crème qui en toute modestie peut concurencer certaines crèmes BB du marché.
3ème version : je veux refaire ma crème mais je n’ai pas tous mes ingrédients et je ne pouvais pas aller en acheter, il se faisait tard. Pas grave je l’adapterai encore une fois, mais il fallait que je la fasse ce jour. Je ne sais pas pourquoi mais c’est comme ça, je suis de cette nature d’entêtée qui quand elle a décidé quelque chose doit la faire coûte que coûte. Pas toujours bien mais bon … je me soigne. Alors une nouvelle version est née :
Phase de gras
-          Pépin de raisin 14g : huile polyvalente et restructuratrice cutanée
-          Coco extra vierge 2g : effet antibactérien et pour les peaux grasses
-          Huile de ricin 4g : humectant et antibactérien
-          BTMS 3,5g : pour la legèreté qu’il apporte aux crèmes
-          Olivem 2,5g : nourrissant pour la peau
-          Acide stéarique 2.5g : épaississant
-          Alcool cétylique 2.5g : épaississant
Phase aqueuse
-          Eau distillée 
-          Gel d’aloes 15g : cicatrisant
-          Glycérine 8g : adoucissant et hydratant
-          Acide citrique : 1g
-          Cosgard : 5 gouttes
-          Leucidal : 5 gouttes
-          Sorbate de potassium : 0,2g
-          Teinture mère d’hydraste du Canada : 5 gouttes
J’en ai fait 500g et 100g ont servi pour ma nouvelle crème anti acnéique avec les huiles essentielles suivantes : bois de Hô 8 gouttes, palmarosa 8 gouttes et  tea tree 24 gouttes.
Je pourrai la décliner en différentes versions telles que :
-          Crème réparatrice et démêlante pour les cheveux : j’ajoute les huiles essentielles telles que le romarin à cinéole, le laurier, la menthe poivrée, la lavande et le palmarosa. À cette version, j’essayerai la prochaine fois de remplacer une partie de ma phase aqueuse par du lait de coco… huuuummm on verra. 
-          Crème pour les mains : avec le fini doux que laisse cette crème on pourrait lui ajouter un peu de cannelle (si on supporte mais pas plus de 3 gouttes ou même utiliser l’hydrolat de cannelle) de tea tree, de verveine, de citron (en faisant attention à l’exposition solaire). Ce sera une belle crème adoucissante et désinfectante pour l’hiver (avec tous les germes qui prolifèrent en cette saison).
-            Ou simplement une crème pour le corps avec ou sans ajout d’huiles essentielles (1-5%).


Voici comment une recette peut servir à différentes fins. Je sais que je pourrai encore la transformer à d’autres fins, mais je mets une pause à l’inspiration … On verra pour la suite. J J J

crème pour les mains 

5 commentaires:

  1. Bonjour à vous. Alors oui en effet ça semble être une bonne crème à faire et à refaire. Alors j'ai deux questions pour vous?

    Combien de temps que la crème peut se conserver?

    Et quel est l'ingrédient qui fait en sorte que la crème va durer (comme par exemple la vitamine E est pour aider à garder la crème).

    Je vous demande ces informations car je débute et j'aime beaucoup apprendre. Sur ce merci et au plaisir de pouvoir vous lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie-Lison
      la 1ère version de la crème était pour une conservation moyenne de 6 mois et après plus de 6 mois (presque 12 ) elle était toujours bien : pas de changement d'odeur, de texture ou de couleur.
      Les ingrédients qui permettent à la crème de se conserver dans ceux que j'ai utilisé sont : Cosgard, Leucidal, Sorbate de potassium,Teinture mère d’hydraste du Canada. ceux sont des conservateurs qui protègent les préparations qui contiennent beaucoup d'eau contre les bactéries et champignons surtout.
      La vitamine E est un anti oxydant qui va protéger les huiles contre le rancissement. Avec la présence des huiles essentielles comme le tea tree et le palmarosa il y'a là aussi une contribution anti bactérienne et mycosique pour la crème et la peau.
      J'expérimente ce nouveau complexe de conservateurs pour prolonger la durée de vie de la crème, qui je pense est bonne pour 1 année au moins. ^_^

      Supprimer
  2. C'est bon de te lire, Rokia et j'ai bien aimé suivre le chemin de tes déclinaisons. Tu as utilisé des HE pas faciles à aimer pour moi (céleri, tea tree, palmarosa), est-ce que les synergies adoucissent un peu leur odeur, les hydrolats font-ils une différence? Car le ciste a une odeur difficile à manquer (que j'adore!)... Beau travail en tout cas! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allo Sabrina
      en effet pour moi aussi ces HE sont pas facile à supporter (le céleri je déteste en passant) et c'est pour cela que je l'ai ôté de la dernière version. Je t'avoue aussi que la crème qui en contenait je l'ai faite en BB et offerte à une amie.
      Pour la dernière version le mélange est assez tolérable et je commence à même apprécier l'odeur.
      Moi aussi j'aime le ciste. J'en met parfois une goutte sur moi comme parfum avant de sortir :)

      Supprimer
  3. I 've just made a night cream with l'hydrolat de carrot .. and the HE carrot..I thought I could tolerate the smell, MAIS..NON.. finalement lol...Celeri is better ...so I think I'll be changing the hydrolat with something much nicer and keep the He carrot or celeri to treat skin spots. ...Aussie, un gros BRAVO pour ton collaboration avec Stephanie et son equipe! Quelle bonne affaire pour tout le monde que tu va enseigner pour eu!! Biz mon amie!!

    RépondreSupprimer